Espace Adhérent

Valeurs et identité des socialistes : promouvoir la feuille de route européenne pour les droits des personnes LGBT+

Valeurs et identité des socialistes : promouvoir la feuille de route européenne pour les droits des personnes LGBT+

20171205 refondation2

Les Forums de la refondation du PS étaient organisés autour de questons auxquelles nous avons voulu répondre : Quel regard portez-vous sur la conquête et l’exercice du pouvoir ? Quels sont les grands défis pour le Parti socialiste ? Quelles sont les valeurs et l’identité des socialistes  ? Quels sont les grands défis pour la France  ? Comment vois-tu notre pays dans 20 ans  ? Voici une réponse à la 3e question.

• • •

Le 4 février 2014, Le Parlement européen a adopté par 394 voix pour, 176 voix contre et 72 abstentions, la feuille de route de l'Union Européenne contre l'homophobie et les discriminations fondées sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre. C’est un début, mais ce n’est qu’un début. 

Le PS doit engager un double travail, au sein du PSE et au niveau du parlement européen. Ainsi, il peut :

Aider les partis frères qui souhaiteraient s’appuyer sur l'expérience de la France, qui est en 5e position du classement d’ILGA Europe pour la situation des personnes LGBT+ et qui a réalisé d’importants progrès ces dernières années, pour faire évoluer leurs législations nationales en la matière.

Continuer à porter les questions LGBT+ au Parlement européen et travailler à l’adoption d’une directive contraignante de manière à protéger et promouvoir les droits humains des personnes LGBT+ au même titre que ceux de l’ensemble des citoyen·ne·s européen·ne·s.

Très concrètement, nous devons ensemble militer en Europe pour :

  • Faire que la protection contre la discrimination fondée sur le sexe protège explicitement toutes les personnes transgenres.
  • Garantir la liberté de circulation et le regroupement familial pour les citoyens européens LGBT+ et leurs familles. Tous les mariages, unions civiles et liens de filiation doivent être reconnus comme tels aux fins de la liberté de circulation des familles des citoyens de l’UE. Il faut faciliter l’entrée et la résidence de partenaires enregistrés ou autres partenaires non mariés, même dans les pays où la législation nationale ne reconnaît pas les couples de même sexe. Il faut respecter et renforcer la législation européenne en vue d’assurer la protection de toutes les familles grâce à la reconnaissance mutuelle de tous les documents d’état civil. Tous les partenariats civils doivent être reconnus comme des liens familiaux pour le regroupement familial.
  • Protéger toutes les personnes persécutées (Régime d’asile européen commun). La législation européenne doit être appliquée, ce qui implique la reconnaissance des persécutions fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, réelles ou supposées, ainsi qu’une formation adéquate pour les agents des autorités d’asile. Ces persécutions doivent être intégrées dans les travaux du Bureau européen d’appui en matière d’asile, en particulier pour développer des formations et collecter de l’information fiable sur les pays d’origine. 
  • Protéger les personnes LGBT+ contre les violences et respecter les droits fondamentaux. La législation européenne sur les crimes racistes doit être étendue aux crimes motivés par l’homophobie ou la transphobie. Les autorités de police et de justice doivent être formées à traiter ces cas conformément à la législation européenne sur les droits des victimes.
  • Intégrer l’égalité pour les personnes LGBT+ dans les politiques européennes en matière d’élargissement et de politique étrangère. Les droits des personnes LGBT+ doivent faire l’objet d’un suivi étroit durant le processus d’adhésion de tous les pays candidats. Ils doivent également être clairement mentionnés et pris en compte dans les négociations de l’UE avec ses partenaires extérieurs.

HES • Socialistes LGBT+

Depuis de nombreuses années, des militants associatifs, des responsables politiques et syndicaux, des citoyennes et des citoyens se retrouvent à HES • Socialistes LGBT+ pour défendre les droits des lesbiennes, des gays, des bis et des trans et de tant d'autres (LGBT+). Créée en 1983, HES s’inscrit dans ce combat pour l’égalité des droits, pour des citoyen·e·s à part entière et pour la lutte contre toutes les discriminations.

Lire la suite...