Espace Adhérent

17 mai, le combat contre les LGBTphobies ne doit pas faiblir

17 mai, le combat contre les LGBTphobies ne doit pas faiblir

Le Parti socialiste et HES cosignent ce communiqué pour la journée intarnationale de lutte contre les haines anti-LGBTI+

 

À l’occasion du 17 mai, qui est la journée internationale de lutte contre les haines anti-LGBTI, le Parti socialiste renouvelle sa détermination à mener le combat contre les discriminations à l’égard des personnes LGBTI+.

Dans notre société qui s’appuie sur la liberté, l’égalité et la fraternité, vivre son orientation sexuelle et son identité de genre à l’abri des préjugés, des stigmatisations et des discriminations est un droit que nous devons tous défendre.

Pourtant, en Europe, mais aussi en France, nos concitoyens gays, lesbiennes, bi ou trans sont confrontés à un regain de discriminations, mais aussi de violences réelles ou symboliques. Tant sur les réseaux sociaux que dans la vie quotidienne, tant dans la rue que sur leur lieu d’étude ou de travail.

Les sorties, cette semaine, des chiffres du rapport annuel de SOS Homophobie — qui parle d’une année noire — et de ceux de l’étude de la Fondation Jean-Jaurès, livrent une vision inquiétante de l’état de la société française. Et les données fournies par la Délégation interministérielle de lutte contre le racisme et les haines anti-LGBTI+ (Dilcrah) fournissent les preuves de la réalité de la vie quotidienne des personnes LGBTI+ en France, entre insultes et agressions.

La résurgence d’idéologies réactionnaires, sous couvert de « conservatisme » qui nourrit ces actes et discours de haine, se constate, y compris dans des partis qui se prétendent « progressistes ». La réaction à cette résurgence n’est pas la dénonciation claire que chacun devrait formuler sans réserve, mais un silence poli qui est un affront fait aux valeurs que tout républicain doit défendre.

Alors que les élections européennes du 26 mai prochain verront s’affronter deux visions de l’Europe — celle de la gauche qui milite pour l’émancipation, l’égalité et la justice ; celle des droites qui surfent sur le repli et l’obsession identitaire —, les socialistes continueront le combat qu’ils mènent depuis des décennies en faveur du respect de la liberté de s’aimer et de vivre au grand jour.

Depuis la dépénalisation de l’homosexualité jusqu’au mariage pour tous, en passant par le PACS, les socialistes croient en une société arc-en-ciel. Une société de la diversité, de la solidarité et de la justice sociale pour tous.

HES • Socialistes LGBT+

Depuis de nombreuses années, des militants associatifs, des responsables politiques et syndicaux, des citoyennes et des citoyens se retrouvent à HES • Socialistes LGBT+ pour défendre les droits des lesbiennes, des gays, des bis et des trans et de tant d'autres (LGBT+). Créée en 1983, HES s’inscrit dans ce combat pour l’égalité des droits, pour des citoyen·e·s à part entière et pour la lutte contre toutes les discriminations.

Lire la suite...